• <style="font-family: Verdana,Arial,Helvetica,sans-serif; text-align: justify>C'est une maison artisanale, trouvée dans une brocante en "état grenier" ou dans son jus, comme on dit. Je me suis décidée à l'acheter en me disant que j'allais réaliser un rêve de longue date : faire enfin une maison de poupée. Avais-je réalisé les heures de travail nécessaires pour parvenir au résultat ? J'ai bien fait de ne pas trop y penser alors, sinon l'aurais-je achetée ? Je regrette de ne pas l'avoir photographiée au départ, avant le début des travaux pour mettre en parallèle l' "avant" et l'"après". J'ai été séduite par cette façade colorée, ce style "oriental" -à défaut de pouvoir le définir plus exactement-, le souci du détail pour un travail artisanal "fait maison" dans du bois de cageot, par un parent pour ses enfants. J'ai refait l'intérieur entièrement. C'est le résultat final -ou presque- qui est photographié ici. La façade, après nettoyage, n'a eu besoin que de retouches de peinture (toit marron qui ne me plaisait pas, socle noir à raviver). Le socle a permis de dissimuler l'installation électrique et les fils ont été dissimulés dans le conduit de la cheminée et de la hotte. <style="font-family: Verdana,Arial,Helvetica,sans-serif; text-align: justify>
    Voir la galerie

    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire